don du sang: allez, je dessine!

Publié le par Terry et Fandre (anciennement Ramita)

don-du-sang002-copie-1.jpg

 

Ils ont besoin de votre sang pour vivre et vous les aimez: ce ne sont pas les vampires de Twilight, mais vos proches, famille ou amis. Chaque jour en France, des milliers de gens ont besoin de produits sanguins pour survivre à une opération, un accouchement, un accident ou une maladie grave. Un million de gens est sauvé chaque année par le don du sang, pourtant ce pourrait être beaucoup plus si chacun se mobilisait.

 

Aujourd'hui, c'était la 8ème journée mondiale des donneurs de sang. Si vous l'avez ratée, il n'est pas trop tard, il n'est jamais trop tard pour bien faire. Pour les Parisiens, rendez-vous encore demain mardi de 10h à 20h et de jeudi à samedi de 12h à 18h sur le parvis de la gare Montparnasse où un village d'information et de collecte a été installé. Les Lillois quant à eux bénéficient depuis décembre 2010 du plus grand site européen dédié au don du sang. Dans chaque département  français, y compris en Outre-mer, il y a au moins un endroit de collecte, pour savoir leur localisation exacte et connaître leurs horaires, allez sur le site de l'EFS .

 

Si vous n'êtes pas rassurés à l'idée de donner votre sang, demandez conseil à des personnes de votre entourage qui l'ont déjà fait, voire demandez-leur de vous accompagner. Rien n'empêche, même, de faire une réunion d'amis "don du sang": Donnez-vous rendez-vous à un centre, après avoir bien mangé (il ne faut pas être à jeûn) et passez ensemble cette "épreuve". La collation, obligatoire après chaque don pour reconstituer le plus vite possible le sang offert, peut même se transformer en un moment très convivial (apportez votre pot de nutella!)

 

Vous avez juste besoin d'être âgé entre 18 et 70 ans, d'être en bonne santé, avoir une heure de temps libre à sacrifier (le don en lui-même ne prend qu'une dizaine de minutes, mais je compte - large - le déplacement, l'attente parfois, l'entretien préalable, le temps nécessaire à récupérer après ) et surtout, surtout, de vous dire que si vous vous séparez de cette infime et à la fois vitale partie de votre corps que sont ces quelques centilitres de sang, c'est pour la vie d'une autre personne. Dites-vous qu'un jour, vous aurez peut-être besoin aussi de ce sang, de cette solidarité.

Publié dans BlaBla

Commenter cet article

Oph 19/07/2011 09:11



Veulent plus de moi, au don du sang.



Terry et Fandre (anciennement Ramita) 24/07/2011 21:02



arf, je compatis, c'est dur de se faire recaler! Récemment j'ai été un peu anémiée, et j'ai une amie qui ne peut plus donner car elle a été transfusée... C'est ce qui t'est arrivé aussi?