Amendement "Nutella": notre pâte à tartiner bientôt plus chère de 6 centimes le kilo?

Publié le par Terry et Fandre (anciennement Ramita)

A la suite d'une proposition du sénateur Yves Daubigny ( dans le cadre du budget 2013 de la sécurité sociale), un amendement a été adopté mercredi 7 novembre par la commission des Affaires sociales au Sénat pour quadrupler la fiscalité sur l'huile de palme (actuellement deux fois moins taxée que l'huile d'olive) . Il institue une contribution additionnelle de 300 euros la tonne à la taxe spéciale prévue sur les huiles de palme, de palmiste et de coprah destinées à l'alimentation humaine. La taxe actuelle sur ces produits s'élève à 98,74 euros pour une tonne d'huile de palme et à 107,8 euros pour une tonne d'huile de coprah ou de palmiste.

 

Ces graisses entrent dans la composition de la célèbre pâte à tartiner, ainsi que de nombreux aliments industriels (pâtisseries, fritures, pain de mie, margarine) et sont accusées d'augmenter l'obésité et les maladies cardiovasculaires en plus de contribuer à la destruction des forêts tropicales d'Asie du Sud-Est (Malaisie, Indonésie) ou d'Amérique du Sud (Brésil).

 

La France en consomme 126 000 tonnes par an, soit 2 kilos par habitant. Avec une taxe à 300 euros la tonne d'huile de palme, de palmiste ou de coprah, la mesure rapporterait 40 millions d'euros par an au gouvernement. Sur un kilo de Nutella, l'augmentation atteindrait 6 centimes environ (30cts donc pour 5kg, ce qui correspondrait à peu près à la moitié de la consommation annuelle moyenne d'une personne; et rappelons qu'on est censé mettre environ 15g de nutella sur une tartine... ^^)

 

Ferrero France a dénoncé  jeudi 8 cet amendement dans un communiqué disant que cette décision s'appuyait sur "des éléments infondés" aux plans nutritionnel et environnemental (communiqué de Ferrero en janvier 2012 sur la composition du nutella).

"Cet ingrédient ne contient pas de matières grasses hydrogénées dont le caractère nocif est effectivement reconnu", ajoute Ferrero. La filiale française du groupe italien se dit "depuis toujours très attentive" à la qualité de ses produits et des matières premières qu'elle utilise.


La ministre des Affaires sociales Marisol Touraine a exprimé aussi sa réserve quant à cette mesure: "Il est normal de s'occuper de l'impact sur la santé de l'huile de palme mais je ne suis pas certaine que ce soit à l'occasion d'un amendement purement financier que l'on puisse engager le débat", a-t-elle déclaré sur Canal+. "Je souhaite que l'on prenne le temps d'une discussion sur la santé publique, sur les risques pour l'obésité en particulier donc je suis réservée sur l'augmentation de la taxe mais très attentive aux enjeux de santé publique qui sont posés."

Jean-René Buisson, le président de l'Association nationale des industries agroalimentaires (Ania), a jugé lui le projet de taxation "scandaleux".
"L'huile de palme n'est pas mauvaise pour la santé", a-t-il dit en expliquant qu'il convenait de la consommer "raisonnablement" et qu'il n'y avait pas d'alternative à son utilisation dans des produits comme le Nutella.
"Donc qu'on ait une approche punitive en augmentant cette taxe de 300% pour qu'elle incite les industriels à utiliser autre chose c'est absolument scandaleux", a-t-il ajouté.

 

Le Sénat fera-t-il marche arrière? Ferrero France augmentera-t-elle ses prix? Cherchera-t-elle une recette alternative? Les Français, premiers consommateurs de Nutella au monde, vont-ils se tourner vers des produits de substitution sans huile de palme, tels le Philadelphia avec Milka ( moins onctueux et à conserver au frais mais dont l'apport calorique pour 100g est de 300kcal, contre 500 kcal pour nutella...)?

 

Sources: métro france, LCI TF1.fr , Les Echos

Commenter cet article

lulu 08/11/2012 22:48


Article intéressant =).


Les réactions des industriels sont prévisibles, mais ne connaissant pas du tout de lon monde des taxes et cie, je suis surtout étonnée que l'huile de palme soit deux fois moins taxée que l'huile
d'olive o_o.


De mon côté, je ne suis pas une grande défenseuse de l'huile de plame, plus pour son impact sur les forêts que sur notre santé... En même temps, si les industriels utilisent une autre matière
grasse, il faudra bien la faire pousser quelque part, non ?! (sur les terres confisquées des petits producteurs africains, à qui on refilera en échange toute d'huile de palme que nous ne voulons
plus ??? ! =p).