critique de "Nutella 40 ans de plaisir"

Publié le par Terry

N

 

 

J’ai d’abord été surprise par la taille du livre : un carré de 15 sur 15, c’est un format de petit album photo.. J’avoue que je le voyais plus grand ; n’importe ! La couverture, brune, toute douce, avec vernis sélectif sur les écritures et la photo du pot de nutella, me donne envie de la caresser sans ouvrir l’intérieur…

Pas de sommaire, ni d’index, ni de table des matières…Bon, récapitulons :

Une première partie, intitulée « 40 ans !! » :

1, Les ancêtres du nutella (pour décrire la genèse)

2, Le baptême (la création)

3, Euronutella (la manière dont nutella s’est ancré en Europe)

4, Le mythe ( tout ce que nutella a inspiré)

5, Des lettres et du nutella ( roman, dictionnaire, politique... le nutella intellectuel, quoi !)

6, Les raisons du succès  (mystère de la recette et plans marketing)

7, Internut ( nutella sur le web)

8, Tu me fais tourner la tête (nutella en France)

9, L’amour au temps du nutella (le côté érotique du nutella)

10, Une gourmandise ( valeur énergétique du nutella et idées reçues)

 

Et une seconde partie, intitulée « Recettes ! » , qui occupe bien entre la moitié et le tiers de l’ouvrage) et qui est consacrée… aux recettes à base de nutella, vous l’aurez deviné ^^ (dont un « couscous sucré » ou des « mpanatigghi » à la viande de veau o_O…)

 

Eh bien, il y a un peu de déception :  la plupart des informations sont disponibles sur le site de ferrero… donc pas vraiment de scoop. Tout au plus peut-on dire que le livre est plus riche en anecdotes. Ensuite, le texte est ...banal.  Je ne sais pas si la faute en revient à l’auteur lui-même ou à la traduction, mais ça manque d’humour, de  tic d’écriture, de style… de personnalité même ! C’est un peu plan-plan, un devoir d’élève appliqué…  Et du coup le livre se réduit à une plate hagiographie, dommage! Enfin, visuellement, la maquette est sympathique, avec des noisettes pour rappeler les numéros de page, des ondulations brunes et onctueuses ça et là, des petites photos pour illustrer les propos… Mais je m’attendais à mieux : de belles photos pleine page, des illustrations plus grandes (ici, la plupart ont l’air d’avoir été piquées sur le net), une mise en page plus virtuose… Je trouve qu’on est quasiment resté dans le dossier scolaire : consciencieux mais pas extraordinaire. Maintenant, je ne sais pas dans quelles conditions ce livre a été fait : peut-être y’avait-il des contraintes de temps (ou autres) qui ont baissé la qualité… Et je dois aussi confesser que je plaçais beaucoup d’attentes dans cet ouvrage, qui n’est pas si mauvais en lui-même mais a déçu mes espoirs. En clair, un travail honnête, mais manquant d’âme, qu’on lira en attendant le véritable chef-d’œuvre que nutella ne devrait pas manquer d’inspirer un jour...  

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article