Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Noires sont les galaxies

Publié le par Terry

 

J'ai envie de vous parler d'une mini-série de science-fiction française de l'année 1981. Oui, je sais, déjà, rien qu'avec cette définition, le sujet part avec un handicap -_-;;; mais aussi une certaine originalité. Sisi.

 

Ca commence à priori plutôt comme un thriller (le premier épisode ne parle que de trafic de cadavres) avant de partir dans l'étrange avec les yeux brillants des extraterrestres infiltrés parmi nous et une demi confession (au deuxième épisode), de sombrer ensuite dans l'horreur quand on voit des gens au corps transpercé par des plantes, et le quatrième épisode... se termine dans le métro.

 

Cette série est bourrée de défauts:

- Le thème éculé et paranoïaque... 15 ans plus tôt les américains avaient déjà fait "les Envahisseurs": des extraterrestres venus envahir la terre en se faisant passer pour humains, et dont la mort était assez impressionnante. On a juste l'impression que les auteurs de "Noires.." ont pompé dessus.

- Certains acteurs jouent comme des pieds; j'ai été d'ailleurs très surprise de voir que l'acteur principal (aujourd'hui décédé) était sociétaire de la Comédie Française! comme quoi ça confirme la théorie que le théâtre et la télévision ne demandent pas tout à fait les même aptitudes...

- Les effets spéciaux sont... sommaires. Les plantes en caoutchouc, les yeux brillants et la lampe en forme de grosse pierre, plus un décor d'installation extraterrestre qu'on voit pendant dix minutes... C'est sûr, il ne faut pas la regarder en s'apprêtant à voir tout exploser. Et dans le quatrième épisode, la méchante a l'air tout droit sortie d'un film muet, maquillée en noir et blanc, ça ne fait pas raccord avec le reste de la série.

- Le rythme est lent, très lent; les rares scènes d'action sont réalistes, c'est-à-dire courtes, et on pourrait s'attendre à un peu plus d'ellipses temporelles pour accélérer les choses...

- un saxophone abominable et dissonant sur la plupart des plages musicales. Genre chat à qui on aurait marché sur la queue, voire kazoo... A tel point que ça confine parfois au ridicule plutôt qu'à l'inquiétant! Dommage car ça aurait pu donner une ambiance musicale dix fois plus angoissante.

- dernier défaut dont la série n'est pas vraiment responsable: son âge. La mauvaise qualité des images, le son étouffé... Je gage qu'une petite remasterisation à l'occasion d'une sortie en DVD donnerait tout de suite une autre gueule à la chose :)

 

 

Des défauts, oui... Mais pourtant, ça marche! L'histoire avance relativement vite (faut dire, ça ne dure que 4 épisodes) malgré son tempo très lent, on ne s'ennuie pas vraiment (bien que le jeu des acteurs fasse parfois pouffer de rire), et l'ambiance est réellement etouffante. L'action se déroule en cadre essentiellement urbain (hopital, hotel, maison de banlieue, usine désaffectée, magasin) sans délaisser la campagne (manoir breton, pavillon chic avec piscine... fumante). En plus, il a l'air de faire bien froid et les arbres sont assez dépouillés... Idéal pour l'ambiance déprimante!

 

Bon, je dis aussi beaucoup de mal des acteurs, mais c'est surtout le couple principal qui est tête à claques; l'inconnu voleur de cadavres quant à lui est plutôt convaincant, Maubourdin, l'un des extraterrestres, a un petit air de Charles Frémont de "Plus belle la vie" avec sa carrure, son air patelin et sa veste en tweed brun (ah, la mode des années 80!), sa femme est très jolie et fait de plus partie des acteurs au jeu un tant soit peu convaincant, surtout lors de la scène dans la piscine, lorsqu'elle explique la vérité au héros de l'histoire, un jeune médecin impliqué malgré lui dans le trafic des cadavres. Les plantes qui explosent dans le corps des gens, ici simples armes extraterrestres et non douées d'une volonté propre (contrairement à "linvasion des profanateurs") sont aussi impressionnantes sans verser non plus dans le top gore. Malgré le caoutchouc visible, ça garde son petit effet quand on voit le gars arracher sa chemise et les premières pousses lui tranpercer le torse!

Et puis ça clope, ça picole... on voit bien que ça date d'avant le politiquement correct ;b

Enfin, ce titre, "Noires sont les galaxies" ah! follement poétique! Mon dieu, on avait encore de la culture et du vocabulaire à la télévision en ce temps. La trouvaille de ce sombre titre rachète pour moi beaucoup les défauts de la série... Que voulez-vous, j'ai l'âme romantique ^^

 

Outre "les Envahisseurs", cette série m'a un peu fait penser à la série "Chapeau melon et bottes de cuir" par son côté un peu cheap et désert (peu de figurants) ainsi qu'au film "Morse" (film suédois de 2008 sur un vampire) par son côté lent, froid, mortifère.

 

Je l'ai regardée suite à la lecture d'une note de blog qui résumait l'intrigue de manière suffisemment vague pour me donner envie d'en savoir plus; j'ai pu constater que malgré son "unique" diffusion en 1981, elle avait marqué les esprits des enfants (5-10 ans) de l'époque... Diffuser de la science-fiction angoissante - avec des corps transpercés par des plantes! ça a l'air d'en avoir traumatisé plus d'un, et ça se comprend un peu - à 8h30 en prime time le vendredi soir sur la 2, France Télévision a rarement fait aussi audacieux par la suite! C'est passé en 2004 sur Festival, puis en août dernier sur Cine FX d'Orange. Ni un bijou de la science-fiction, ni diffusé assez longtemps ou assez souvent pour être devenu culte, c'est tout de même un objet télévisuel injustement méconnu, qui a laissé une empreinte subliminale - et vaguement épouvantée - chez beaucoup. A découvrir!

 

Partager cet article

Repost 0

Le nutella chez Tanino Liberatore

Publié le par Terry et Fandre (anciennement Ramita)

Tanino Liberatore est un dessinateur italien d'illustrations et de bande dessinées, surtout connu pour sa série RanXérox, les aventures d'un androïde à la face simiesque (fait de pièces de photocopieuses!) dans un univers SF futuriste ultra-violent et sexuel, publiée dans les années 80 dans l'Echo des savanes en France et le magazine Heavy Metal en Angleterre et aux Etats-Unis. Il a aussi réalisé de nombreuses illustrations de femmes nues dans un style ultra-réaliste, et dotées généralement d'un caractère terrien, charnel, sensuel très prononcé, avec une puissance crue dans le rendu de la chair.

 

Dans un entretien croisé avec Varenne (autre auteur de bd érotique) paru à l'occasion de l'Immanquable HS n°2 spécial Erotique de l'été 2011, on a pu voir sur un des dessins accompagnant l'interview que, bien qu'il vive en France depuis vingt ans, Liberatore ne renie pas sa culture italienne et rend hommage à sa manière au Nutella....

 

tanino-liberatore-nutella.jpg

 

Voila, le nutella ce n'est pas que pour les enfants! Je reconnais avoir tronqué l'image puisqu'on y voyait les formes mammaires généreuses données à la demoiselle par cette orgie de nutella... Je ne sais pas trop dans quel artbook de Liberatore vous pourrez retrouver l'intégralité du dessin; si ça vous intéresse, allez donc demander à la rédaction de l'Immanquable! Sur ce, bonne dégustation :)

Partager cet article

Repost 0

Amendement "Nutella": notre pâte à tartiner bientôt plus chère de 6 centimes le kilo?

Publié le par Terry et Fandre (anciennement Ramita)

A la suite d'une proposition du sénateur Yves Daubigny ( dans le cadre du budget 2013 de la sécurité sociale), un amendement a été adopté mercredi 7 novembre par la commission des Affaires sociales au Sénat pour quadrupler la fiscalité sur l'huile de palme (actuellement deux fois moins taxée que l'huile d'olive) . Il institue une contribution additionnelle de 300 euros la tonne à la taxe spéciale prévue sur les huiles de palme, de palmiste et de coprah destinées à l'alimentation humaine. La taxe actuelle sur ces produits s'élève à 98,74 euros pour une tonne d'huile de palme et à 107,8 euros pour une tonne d'huile de coprah ou de palmiste.

 

Ces graisses entrent dans la composition de la célèbre pâte à tartiner, ainsi que de nombreux aliments industriels (pâtisseries, fritures, pain de mie, margarine) et sont accusées d'augmenter l'obésité et les maladies cardiovasculaires en plus de contribuer à la destruction des forêts tropicales d'Asie du Sud-Est (Malaisie, Indonésie) ou d'Amérique du Sud (Brésil).

 

La France en consomme 126 000 tonnes par an, soit 2 kilos par habitant. Avec une taxe à 300 euros la tonne d'huile de palme, de palmiste ou de coprah, la mesure rapporterait 40 millions d'euros par an au gouvernement. Sur un kilo de Nutella, l'augmentation atteindrait 6 centimes environ (30cts donc pour 5kg, ce qui correspondrait à peu près à la moitié de la consommation annuelle moyenne d'une personne; et rappelons qu'on est censé mettre environ 15g de nutella sur une tartine... ^^)

 

Ferrero France a dénoncé  jeudi 8 cet amendement dans un communiqué disant que cette décision s'appuyait sur "des éléments infondés" aux plans nutritionnel et environnemental (communiqué de Ferrero en janvier 2012 sur la composition du nutella).

"Cet ingrédient ne contient pas de matières grasses hydrogénées dont le caractère nocif est effectivement reconnu", ajoute Ferrero. La filiale française du groupe italien se dit "depuis toujours très attentive" à la qualité de ses produits et des matières premières qu'elle utilise.


La ministre des Affaires sociales Marisol Touraine a exprimé aussi sa réserve quant à cette mesure: "Il est normal de s'occuper de l'impact sur la santé de l'huile de palme mais je ne suis pas certaine que ce soit à l'occasion d'un amendement purement financier que l'on puisse engager le débat", a-t-elle déclaré sur Canal+. "Je souhaite que l'on prenne le temps d'une discussion sur la santé publique, sur les risques pour l'obésité en particulier donc je suis réservée sur l'augmentation de la taxe mais très attentive aux enjeux de santé publique qui sont posés."

Jean-René Buisson, le président de l'Association nationale des industries agroalimentaires (Ania), a jugé lui le projet de taxation "scandaleux".
"L'huile de palme n'est pas mauvaise pour la santé", a-t-il dit en expliquant qu'il convenait de la consommer "raisonnablement" et qu'il n'y avait pas d'alternative à son utilisation dans des produits comme le Nutella.
"Donc qu'on ait une approche punitive en augmentant cette taxe de 300% pour qu'elle incite les industriels à utiliser autre chose c'est absolument scandaleux", a-t-il ajouté.

 

Le Sénat fera-t-il marche arrière? Ferrero France augmentera-t-elle ses prix? Cherchera-t-elle une recette alternative? Les Français, premiers consommateurs de Nutella au monde, vont-ils se tourner vers des produits de substitution sans huile de palme, tels le Philadelphia avec Milka ( moins onctueux et à conserver au frais mais dont l'apport calorique pour 100g est de 300kcal, contre 500 kcal pour nutella...)?

 

Sources: métro france, LCI TF1.fr , Les Echos

Partager cet article

Repost 0